Vie culturelle

L’espace culturel Arts et Sciences des grottes d’Isturitz et Oxocelhaya est né de la volonté de faire exister pleinement ces lieux dans leur dimension scientifique, culturelle et artistique.
Site de regroupement lors de la préhistoire, les grottes étaient déjà à cette époque un espace de vie, un lieu de rencontre, d’échange et de création.

C’est pour perpétuer cette vocation, qu’est née en février 2007 l’association « Isturitz et Oxocelhaya, Patrimoines, Cultures et Préhistoire » qui regroupe propriétaires des lieux, scientifiques, institutionnels, artistes et porte le projet de l’Espace Culturel.

 

AUX ORIGINES DU PROJET

Isturitz,
Espace de vie, d’échange, de transmission,
Espace de recherche, de création

En plaçant l’homme et son environnement au cœur de la recherche, les scientifiques mettent aujourd’hui en lumière l’aventure humaine culturelle, artistique, sociale, territoriale d’Isturitz.
Dans la préhistoire, ce site se révèle comme un lieu de vie et de regroupement où ont prospéré, de façon pérenne et extrêmement productive, des communautés, des cultures, des industries, des styles, des esthétiques, le sens du sacré.
Respectueux du passé, soucieux de valoriser la mémoire, l’Espace Culturel Arts et Sciences des grottes d’Isturitz et Oxocelhaya s’inscrit dans le présent et dans la modernité.
Il offre en un même lieu, une approche culturelle plurielle, reflet de la diversité du site.
Il aiguise la curiosité du public, l’inciter à explorer de nouveaux chemins de découverte.
Il offre la possibilité de tisser des liens, de relier les multiples champs, culturels, artistiques et scientifiques qui font l’identité du site.

LES DOMAINES D’ACTIONS

Le projet de l’Espace Culturel est vaste, à la mesure du site !

Artistique :
– recherche et création afin d’inscrire de façon à la fois concrète et symbolique la permanence de la création artistique sur le site.
La qualité des œuvres et la sensibilité des artistes de la préhistoire offrent une multitude de voies de recherche et de création contemporaine. L’espace, la résonance, l’humanité du site, sa dimension sacrée, sont pour la musique, les arts du mouvement, le théâtre, la poésie, l’écriture, un cadre de recherche et d’expression artistique hors du commun.
– spectacle vivant, évènements artistiques
– arts plastiques et visuels
– résidences d’artistes
– projets « art et paysage »

  1. Activité culturelle scientifique : conférences, colloques, formation
  • Expositions temporaires : archéologie, art contemporain
  • Médiation patrimoniale
  • Formation : dans les domaines artistiques, scientifiques, de médiation patrimoniale
  • Espace ressource : édition, diffusion, archives
  • Soutien à l’activité scientifique : recherches archéologiques, publications, communication, préservation,…
  • Tourisme culturel et scientifique

Les publics : adultes, enfants, individuel, groupes, artistes, scientifiques, …
Les modes : ateliers, spectacles, conférences, expositions, visites thématiques,…
Les lieux : les grottes d’Isturitz et Oxocelhaya, en extérieur, en salle dans la Vallée de l’Arberoue, dans la Communauté de Communes du Pays d’Hasparren, en Pays Basque, ailleurs…

LES ACTEURS

L’Espace Culturel est ainsi une entité distincte de la SARL qui gère l’activité touristique et l’entretien du site des grottes.

L’Espace Culturel Arts et Sciences est né de la volonté de Joëlle Darricau, propriétaire des lieux, de faire exister pleinement ce site dans sa dimension scientifique, culturelle et artistique. Gestionnaire du site, elle le met à la disposition de l’Espace Culturel et et aide à son fonctionnement dans une logique de mécénat.
Joëlle Darricau est la première à avoir eu l’intuition du rôle que devait jouer le site d’Isturitz. Depuis 1982, date où elle hérite de ce patrimoine, et au fil des années :
• elle suscite la reprise des fouilles archéologiques avec le SRA Aquitaine
• elle fait inscrire la colline de Gaztelu à l’inventaire des Monuments Historiques (1996)
• elle favorise les projets artistiques et pédagogiques sur le site
• elle accueille artistes et chercheurs et milite pour le développement d’un tourisme culturel.

Aude Labarge, préhistorienne et plasticienne, est présente depuis 1999 sur le site des grottes avec la structure AULAME, entreprise de médiation patrimoniale. Elle propose un espace pédagogique, anime des ateliers et visites thématiques, et mène parallèlement ses recherches de préhistorienne sur le site.

Les Pierres du Pays Basque sont une association de géologues qui propose des activités de médiation (visites, ateliers,…) sur le thème de la géologie.

Le SRA (Service Régional d’Archéologie) d’Aquitaine est représenté par Christian Normand, archéologue. Responsable scientifique du site, il a conduit dix années de fouilles dans la grotte d’Isturitz et coordonne le travail de la vingtaine de scientifiques chargés des résultats.

La Compagnie des Syrtes, compagnie associée à l’Espace Culturel Arts et Sciences, avec Le danseur et chorégraphe Jean-Philippe Leremboure, et la comédienne et metteur en scène Corinne Lallemand, qui accompagnent les artistes dans leur travail de création dans les grottes.

Tous ces acteurs sont à un moment ou un autre partie prenante de l’activité de l’Espace Culturel Arts et Sciences, avec, bien entendu, tous les artistes, scientifiques, et partenaires nombreux qui accompagnent et font vivre le site au fil des saisons.

PARTAGER SUR