Création musicale par Jean-Louis Hargous : vendredi 30 et samedi 31 mai 2014 à 19h

Création musicale par Jean-Louis Hargous : vendredi 30 et samedi 31 mai 2014 à 19h

projet-hargousTournage sonore, composition et concert pour le projet Hargous, création musicale aux grottes d’Isturitz et Oxocelhaya par Jean-Louis Hargous vendredi 30 et samedi 31 mai. 

Le projet puise sa matière dans l’écoute et l’enregistrement des diverses ambiances sonores des grottes et des diverses activités quotidiennes ou périodiques des usagers du lieu archéologues, artistes, personnel d’encadrement, groupes scolaires ou autres etc… que ce soit en séances de travail ou en visites individuelles ou collectives. Il se décline en trois phases :

Première phase : Le tournage sonore. L’équipe du projet Hargous assistera, avec l’accord des intéressés et sans aucunement perturber leur travail, à quelques unes de leurs activités avec un microphone et un enregistreur. Cet enregistrement sonore a pour but de saisir des séquences sonores afin de constituer une « sonothèque » vivante du lieu et des activités s’y déroulant sur une durée approximative de 3 mois.

Seconde phase : La composition. Une fois terminés, ces enregistrements serviront de base à un travail de composition à l’aide d’outils d’informatique musicaux, dont le rendu final sera la création d’une oeuvre acousmatique mettant « en scène » le lieu et le quotidien sonore des usagers y travaillant ou en visite. Cette oeuvre que l’on peut désigner par l’expression de « film pour les oreilles » aura à une durée comprise entre 35 et 45 minutes.

Troisième phase : Le concert. Le travail de composition achevé, Jean-Louis Hargous et son équipe diffuserons publiquement cette pièce dans les grottes sous la forme d’un concert acousmatique pouvant être complété par la diffusion d’une ou deux pièces acousmatiques suivant la durée de celles-ci. Ce concert nécessitera l’installation d’un système de diffusion d’au moins 8 enceintes acoustiques de taille et de rendus sonores différents, ce qui permettra une interprétation vivante en direct des œuvres par l’intermédiaire d’une table de diffusion au moyen de laquelle l’interprète pourra « colorer » et spatialiser le son, simulant ainsi une écoute en 3 dimensions.

Rendez-vous le vendredi 30 et le samedi 31 mai à 19 heures pour vous imprégner du résultat de cette expérience ! 

PARTAGER SUR